Le gypaète barbu

Reconnaissance des classes d'âge et marquage  individuel des individus

Capture d’écran 2020-05-01 à 15.28.14.pn

Tables de marquage

Mise en place d'une balise GPS sur le jeune gypaète "Emparis.

Premier envol d'un jeune gypaète barbu, Muzelle en Oisans (2018) !

Images rares d'un moment aussi unique qu'imprévisible.

Capture d’écran 2020-05-08 à 11.21.19.pn

Le gypaète barbu fait l'objet d'un plan national d'actions.

Cliquez sur l'image pour le consulter

Gypa PNA

L’enjeu de ce plan est de prolonger les actions efficaces réalisées dans les Alpes et les Pyrénées, de faciliter la construction d’un « corridor » entre les Alpes et les Pyrénées, d’étudier la possibilité de renforcement de la population Corse, favorisant ainsi la diversité génétique de ces populations et d’assurer des échanges de compétences et d’expériences entre les acteurs de la conservation de ces trois populations.

Le Plan National d’Actions en faveur du Gypaète barbu s’est ainsi fixé les objectifs suivants :

1) Préserver, restaurer et améliorer l’habitat, à la fois en limitant les dérangements sur les sites de nidification et en améliorant la disponibilité alimentaire ;

2) Réduire les facteurs de mortalité anthropiques liés à la présence de câbles, à des intoxications ou à des tirs ;
3) Etendre l’aire de répartition de l’espèce et favoriser les échanges d’individus entre populations.

Les comptages internationaux (IOD International Observation Day)

La Journée internationale d'observation (IOD) constitue un événement annuel de surveillance des gypaètes barbus organisé par le réseau international de surveillance des gypaètes barbus (IBM). Les opérations ont lieu au cours des deux premières semaines d'octobre. Elle couvre une grande partie de l'arc alpin (depuis 2006), des parties du Massif Central (depuis 2012), la partie orientale de la Pyrénées françaises (depuis 2016), plusieurs régions d'Espagne (depuis 2017), certains sites sélectionnés en Bulgarie (depuis 2018) et le Haut Atlas marocains (depuis 2019). L'objectif de ce réseau en expansion est d'établir un suivi à l'échelle européenne des populations de gypaètes barbus. Les observations synchronisées dans le temps (un jour focal) permettent d'obtenir une estimation de la taille de la population et de la distribution par classes d'âge des oiseaux. Une action de cette ampleur et le fait que les oiseaux soient identifiés individuellement chaque fois que possible est unique et génère des informations de base pour les analyses de survie et de modélisation démographique. En outre, elles fournissent un aperçu précieux des progrès de la réintroduction. Le nombre de participants à l'IOD augmente chaque année.

L'IOD représente un grand événement public qui contribue à accroître la sensibilisation à la conservation du gypaète barbu en tant qu'espèce phare.

Comptes-rendus des opérations annuelles (IOD) par entités géographiques

Alpes

Alpes françaises

Haut-Dauphiné

Les grands rapaces alpins

  • Notre page facebook

©2020 par Envergures Alpines.